01/12/2009

Injuste et inhumain

Les projections de l'ONU sont alarmantes: le prix moyen d'un repas dans les pays pauvres a augmenté de 40 % en un an. Une conséquence? Des centaines de millions de personnes menacées de famine.

Toutes les six secondes, un enfant meurt de faim alors que:

des agriculteurs en colère, victimes d'un mode de production intensive qui appauvrit les petits exploitants, déversent leur production de lait dans les champs;

selon la FAO (organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) la production agricole permettrait de nourrir l'ensemble des habitants de la planète.

Si vous vous souvenez, dés le début de la crise financière aux Etats-Unis, les analystes économiques conseillaient aux investisseurs de se tourner vers des investissements moins risqués, à savoir les denrées alimentaires de première nécessité. Avec un tel raisonnement, les conséquences risquent d'être dramatiques pour tout le monde!

 

07:21 Écrit par Eric Degransart dans A méditer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

salut à toi! Sans vouloir tomber dans une réflexion ultra-gauchiste, force est tout de même d'avouer que l'évolution sociale et égalitaire prônée par le libéralisme n'a rien arrangé du tout.
Alors que d'après ces bien-pensants de droite notre monde connaîtra son apogée avec un marché mondial et le capitalisme sans pudeur, la réalité est toute autre...Marx a toujours raison, cent ans plus tard!

Écrit par : Gregg | 01/12/2009

Les commentaires sont fermés.